L'histoire s'est écrite à la cour criminelle du Palais de justice de Nuremberg: le 20 novembre 1945, le procès contre les " principaux criminels de guerre " commença à la cour criminelle, " salle d'audience 600 ". 21 représentants majeurs du régime national-socialiste durent répondre de leurs crimes contre la paix et l'humanité. Le 11 octobre 1946, 11 mois plus tard, les sentences furent prononcées. De 1946 à 1949, douze procédures subséquentes furent menées devant les tribunaux militaires américains.

Plus de 60 ans après les procès, une exposition permanente a été ouverte à l'endroit original pour fournir des informations importantes sur les causes, les procédures et les conséquences : des explications sont données sur le rôle des accusés dans les structures de pouvoir du national-socialisme, et les crimes qui leur ont été imputés. Un montage audio et vidéo historique propose une impression vivante des procès. La signification de ces procès pour le développement de la justice criminelle internationale moderne a rendu la " salle d'audience 600 " mondialement célèbre.

Les "Principes de Nuremberg" découlant du Tribunal Militaire International sont aujourd'hui à la base de la Cour Criminelle Internationale de la Haye. Ils illustrent la manière dont les attitudes ont changé depuis 1945/46 vis-à-vis des personnes responsables du destin des nations et peuples du monde.